Informations pour les rétroacteurs et rétroactrices

L’évaluation par les pairs a pour but de produire une rétroaction formative visant l’amélioration des textes avant leur publication. Le rôle des rétroacteur·rices est donc d’accompagner les auteur·rices dans la rédaction d’un texte scientifique de qualité. Malgré les rôles différents entre rétroacteur·rices et auteur·rices (susceptibles d’alterner au fil des projets), une évaluation entre pairs doit se fonder sur une relation symétrique, respectueuse des choix et des avis argumentés de chacun·e, à partir des critères de qualité qui définissent le travail scientifique. La Revue LEeE adhère à des valeurs d’intégrité et de bienveillance, qu’elle aimerait voir apparaître tout au long du processus de publication. C’est pour afficher cette valeur que La Revue LEeE a opté pour le terme de rétroacteur·rice. Un guide éthique offre des repères à celles-ci et ceux-ci.

La littérature spécialisée donne à voir les avantages et les limites des différentes modalités d’évaluation par les pairs, que ce soit en double aveugle, simple aveugle, ou encore en modalité ouverte. La Revue LEeE propose la coexistence de deux modalités (à choix), visant notamment à initier de nouvelles pratiques d’évaluation collaborative entre pairs qui exploitent les possibilités du numérique pour permettre des négociations de sens autour des projets soumis.

Deux modalités d’évaluation entre pairs sont possibles, choisis par les auteur·rices au moment du dépôt de leur soumission :

Soit une évaluation ouverte et collaborative, dans une perspective formative de construction de savoirs scientifiques entre pairs. Dans cette modalité, le texte fait l'objet d'une version prépublication en ligne.

Les rétroacteur·rices s’engagent ici :

  • à partir de critères d'évaluation définis, commenter le texte soumis sur une plateforme en ligne (Google docs) de façon ouverte et collaborative (l'ensemble des personnes impliquées interagissent sur le même document).
  • à échanger si besoin avec les auteur·rice·s et les responsables éditoriaux dans l’espace de discussion prévu à cet effet.
  • à être co-responsable, avec les auteur·rices, de la fin de la révision du texte.
  • si besoin, à échanger avec la rédactrice ou le rédacteur responsable de la soumission.

Soit une évaluation en double aveugle, dans une perspective classique d’évaluation par les pairs. Les rétroacteur·rices s’engagent ici :

  • à renseigner une grille de critères d’évaluation, assortis de rubriques ouvertes.
  • à joindre le texte commenté en suivi de modifications (obligatoire).
  • si besoin, à échanger avec la rédactrice ou le rédacteur responsable de la soumission.

Dans son profil, la ou le rétroacteur·rice indique son accord (ou non) vis-à-vis de chacune de ces deux modalités d’évaluation par les pairs. Mais quelle que soit la modalité choisie, l’objectif de l’évaluation par les pairs est de faire avancer les connaissances scientifiques en aidant les auteur·rices à publier leurs écrits. Il est ainsi demandé aux rétroacteur·rices d’être attentifs et attentives :

  • au guide éthique de la fonction de rétroacteur·rice ;
  • au type d’article à évaluer et à sa spécificité ;
  • à formuler des conseils constructifs, même si l’article devait être notifié d’une demande de révisions importantes ou de refus.

Les rétroacteur·rices sont invité·es à consulter les consignes détaillées pour chaque modalité.

Critères d'évaluation

Il est demandé aux rétroacteur·rices d'appliquer les critères d'évaluation suivants:

  • Le texte correspond au type de texte annoncé et est organisé selon les grandes parties qui le caractérisent.
  • L'enchaînement des contenus du texte est cohérent (cohérence interne, fil rouge).
  • Les questions et/ou hypothèses de recherche sont précisées.
  • La posture épistémologique est clairement indiquée.
  • Le texte propose un état argumenté des connaissances et des théories par rapport à l'objet d'étude.
  • Les concepts-clés et/ou les variables étudiées sont explicitées et mises en relation.
  • Le contexte et les participant·es, la collecte de données et les outils associés sont précisés et appropriés.
  • La méthode d'analyse des données est décrite et elle est appropriée au questionnement de recherche.
  • Les résultats sont interprétés avec rigueur et sont discutés au regard des objectifs de la recherche et de la littérature.
  • Des perspectives de développement sont discutées et des retombées scientifiques et/ou sociales sont exposées.
  • Le texte respecte les normes éditoriales de La Revue LEeE.

S'inscrire sur la plateforme de la Revue LEeE

L'ensemble du processus d'évaluation d'évaluation par les pairs, dans les deux modalités, s'effectue par l'intermédiaire de la plateforme numérique de La Revue LEeE. Pour ce faire, les rétroacteur·rices doivent s'inscrire sur la plateforme (en haut à droite) et renseigner leur profil scientifique. La navigation se réalise ensuite par l'intermédiaire d'un "tableau de bord" personnel (sécurisé) à activer (en haut à droite).